Le Pakistan et le Zimbabwe s’affrontent pour débuter la qualification pour la Coupe du monde 2023

Dubai: Les anciens champions du monde du Pakistan accueillent le Zimbabwe dans la série de Super League de la Coupe du monde masculine ICC à Rawalpindi à partir de vendredi alors que les équipes entament leur campagne de qualification pour la Coupe du monde 2023, prévue en Inde.

Un record de perdre seulement un ODI sur 19 au cours des six précédentes séries à domicile contre le Zimbabwe donnerait confiance au nouveau capitaine Babar Azam avant leur série d’ouverture de la Super League, introduite pour mettre en contexte le cricket ODI et confirmer les sept meilleures équipes avec direct places pour la Coupe du monde avec l’Inde.

Avec 13 équipes, les 12 membres à part entière de l’ICC et les Pays-Bas, qui se sont qualifiés en remportant le Championnat du monde de cricket de l’ICC 2015-17, la Super League verra les équipes jouer huit séries de trois matchs chacune, quatre à domicile et quatre à l’extérieur.

Les équipes qui ne se qualifient pas directement obtiendront un deuxième coup grâce à une qualification.

Chaque équipe obtient 10 points pour une victoire, cinq pour une égalité / aucun résultat / abandon et aucun pour une défaite. Les équipes seront classées en fonction du total des points gagnés au cours des huit séries.

L’Angleterre, qui a remporté la Coupe du monde masculine ICC en tant qu’hôte l’an dernier, mène le tableau des points avec 30 points après avoir joué dans les deux séries disputées jusqu’à présent. Ils ont battu l’Irlande 2-1 avant de perdre contre l’Australie par la même marge le mois dernier.

Babar, qui était le joueur de la série lors de leur dernier match ODI contre le Sri Lanka il y a plus d’un an, est le joueur le mieux classé de chaque côté du classement des joueurs ODI masculins de l’ICC. Il est classé troisième parmi les batteurs et le seul de la série à figurer dans le top 10 du classement au bâton ou au bowling.

L’ouvreur gaucher Imam-ul-Haq a de bonnes chances de revenir dans le top 10, car il n’est qu’à deux points de l’Anglais Jonny Bairstow et quatre autres sont à moins de 13 points.

Fakhar Zaman est quatre places derrière Imam en 15e position, tandis que Haris Sohail (32e) et Mohammad Hafeez (44e) seront les autres dans la perspective du classement.

Avec Mohammad Amir non nommé dans l’équipe de la série, son compatriote melon rapide du bras gauche Shaheen Afridi, une star de l’équipe pakistanaise qui a disputé la Coupe du monde masculine des moins de 19 ans de l’ICC 2018 en Nouvelle-Zélande, est le meilleur quilleur de l’équipe locale en 24ème position.

Les Spinners Shadab Khan (28e) et Imad Wasim (33e) suivent dans la liste.

Pour le Zimbabwe dirigé par Chamu Chibhabha, Sikandar Raza mène le classement des batteurs en 47e position, 11 places en dessous de sa 36e meilleure position en carrière qu’il a atteinte il y a cinq ans. Brendan Taylor, qui a été dans le top 10 par le passé, est à la 50e place tandis que Sean Williams est au 57e.

Le quilleur rapide Tendai Chatara, qui a disputé la Coupe du monde masculine des moins de 19 ans de l’ICC 2010 en Nouvelle-Zélande, est classé 43e parmi les quilleurs et chercherait à revenir à sa 23e meilleure position en avril 2015. Spinners Williams (64e) et Raza (70e) a également atteint un meilleur classement dans le passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *